La Maison Marou, chocolat Vietnamien pure origine

Nous continuons donc nos découvertes de la capitale.
Nous partons ainsi dans les rues d’Hanoï en direction de la fameuse « Maison Marou » . Ouverte par 2 jeunes Français, hâte d’aller enfin déguster du bon chocolat. Les fèves de cacao restent soigneusement sélectionnées dans les différents terroirs Vietnamiens.

Devanture Chocolaterie Marou à Hanoi – Vietnam
Visitez et déguster du bon chocolat à la Chocolaterie Marou à Hanoi – Vietnam

Une année et demie après l’ouverture de la première «Maison Marou» au Vietnam, à Saïgon, les deux fondateurs Français ont donc décidé de s’implanter dans la capitale Vietnamienne. Ils travaillent au maximum avec des ingrédients du pays.
Actuellement, seuls trois ingrédients sont en effet importés : farine, beurre et crème. Tout le reste est acheté sur le marché Vietnamien.

Le concept original de «Maison Marou» est conservé, avec, une boutique de chocolats d’excellence, un café à la mode et une chaîne de production. Les clients peuvent goûter des boissons et acheter des chocolats qui viennent d’être fabriqués en direct sous leurs yeux.

Tablettes de Chocolat Marou à Hanoi – Vietnam
Grand choix de tablettes de chocolat, Chocolaterie Marou à Hanoi – Vietnam

Très bel espace aménagé de manière à ce qu’aucun détail de la fabrication minutieuse des chocolats n’échappe à l’œil du spectateur/dégustateur. Le chocolat se marie avec la diversité des fruits Vietnamiens pour donner naissance à de savoureuses pâtisseries.

Salon Chocolaterie Marou à Hanoi – Vietnam
Atelier Chocolaterie Marou à Hanoi – Vietnam
Travail en direct dans l’atelier de la Chocolaterie Marou à Hanoi – Vietnam

Ainsi, nous avons pour notre part craqué pour une tarte chocolat et un Paris-Saïgon excellent.
C’était surtout pour nous, la première fois depuis plus de 4 mois que nous avions l’occasion de manger du chocolat.
Inutile de vous dire que ce moment était un pur et simple régal. Une belle surprise sucrée.

Tarte au chocolat et Paris- Saïgon, Maison Marou Hanoï – Vietnam

Histoire du Chocolat au Vietnam

Il faut savoir qu’avec le café et le poivre, le cacao est donc le troisième or noir du Vietnam. Introduit vers la fin du XIXème siècle sous l’impulsion du célèbre Docteur Alexandre Yersin qui planta quelques arbres dans le delta du Mékong. Reprise ensuite par les colons Français, la fève de cacao a profité des sols fertiles et d’un climat idéal pour sa culture.

Dans les années 1980, l’expansion des plantations de cacao a été rendue possible afin de diversifier l’agriculture suite à la place prépondérante prise par le café. En effet, la culture restait à cette époque encore très marginale. Les quelques vieux plants de cacao étaient ainsi, jusqu’aux années 2000, réservés à l’usage familial ou local. On faisait alors souvent macérer des graines fraîches de cacao dans de l’alcool de riz local pour lui donner des notes chocolatées.

Fèves de cacao, Chocolaterie Marou à Hanoi – Vietnam

Au début des années 2000, des scientifiques Vietnamiens appuyés par des ONG ont réintroduit le cacaoyer et développé sa culture. Le Vietnam possède près de 14 variétés différentes de cacaoyers. Le delta du Mékong et les Hauts Plateaux du Centre sont les deux grandes régions productrices de cet or noir.

Si près de 90% de ce chocolat Vietnamien reste destiné à l’agroalimentaire, la production de fèves certifiées de qualité attirent de nombreux chocolatiers étrangers qui voient dans ce cacao en vogue, un nouvel eldorado.

Par conséquent, le Vietnam devient, peu à peu, le nouvel eldorado du chocolat reconnu par les grands chefs. Alain Ducasse a d’ailleurs salué la fraîcheur et la qualité des fèves de cacao Vietnamiennes lors d’un Salon International.

Sac Chocolaterie Marou à Hanoi – Vietnam

Finalement, pour conclure, Vincent Mourou et Samuel Maruta, les deux Français qui ont lancé la Chocolaterie Artisanale Marou, sont les meilleurs ambassadeurs du chocolat Vietnamien.
Lors d’un voyage au Vietnam, pensez à visiter une plantation de cacao, si vous vous rendez dans le delta du Mékong ou dans les Hauts Plateaux du Centre. Excellente occasion de sortir des sentiers battus et de favoriser un tourisme équitable plus responsable. Un bon moment garanti pour comprendre la culture complexe du cacao et aller à la rencontre des producteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here