La campagne Thaïlandaise

Nous partons donc ce matin en scooter à la découverte de Kanchanaburi. C’est d’ailleurs à la fois une ville et une province de Thaïlande bordée de la célèbre rivière Kwai et frontalière avec le Myanmar. La région regorge de cascades, de grottes et de parcs nationaux. Elle est par ailleurs devenue une destination prisée par les Thaïlandais. Ils y viennent ainsi en week-end ou en vacances.

Kanchanaburi – Thaïlande
Notre scooter, Kanchanaburi – Thaïlande

En roulant, on se retrouve au cœur d’une nature préservée et de superbes paysages de flore tropicale. C’est donc parti pour une balade au calme et au vert toute la journée.
L’endroit semble garder son charme authentique.

Des maisons flottantes, transformées en ravissantes Guest House ou restaurants se trouvent le long de la rivière.

Maison flottante Kanchanaburi – Thaïlande

On aperçoit également une salle de musculation improvisée au bord de la route.

Salle de sport improvisée, Kanchanaburi – Thaïlande

Nous découvrons un peu plus loin un temple Chinois très coloré.

Temple Chinois – Kanchanaburi – Thaïlande
Temple – Kanchanaburi – Thaïlande
Temple Chinois – Kanchanaburi – Thaïlande
Bouddha – Kanchanaburi – Thaïlande
Happy Bouddha – Kanchanaburi – Thaïlande

Sur le chemin de retour, en passant en ville, nous avons acheté 2 places pour le grand spectacle de ce soir. On a donc fait, en même temps, le tour du centre-ville pour prendre nos repères. Nous avons en effet décidé de rester 3 jours sur Kanchanaburi.

Kanchanaburi – Thaïlande
Marché de Kanchanaburi – Thaïlande
Vendeur de noix de coco, Kanchanaburi – Thaïlande
Vendeur de glace fatigué ! Kanchanaburi – Thaïlande

L’histoire du chemin de fer de la mort 

Le Festival annuel du pont de la rivière Kwai est organisé dans le but de promouvoir le tourisme et de mieux faire connaître Kanchanaburi. Il dure ainsi une dizaine de jours avec des danses traditionnelles, concerts, marché de jour, de nuit…

Le spectacle phare reste bien entendu le spectacle son et lumière qui raconte les histoires de la Seconde Guerre mondiale. Il met d’ailleurs cette année à l’honneur les prisonniers de guerre ayant construit le tristement célèbre chemin de fer de la Mort.
Pour ravitailler les troupes se battant sur le front Birman contre les Britanniques, les forces d’occupation Japonaise lancèrent en 1942 la construction d’une voie de chemin de fer reliant la Thaïlande et la Birmanie. Plusieurs milliers de prisonniers de guerre Britanniques, Australiens, Hollandais, Américains ainsi que Thaïlandais furent enrôlé de force pour réaliser ce projet. Une grande partie d’entre eux périrent effectivement durant ces travaux forcés.

« Chemin de fer de la mort », Kanchanaburi – Thaïlande
Le Pont de la Rivière Kawai, Kanchanaburi – Thaïlande

Un spectacle historique

Nous avons assisté à cet impressionnant spectacle chargé d’histoire. Il permet ainsi de revivre les bombardements du Pont de la Rivière Kwai qui marquèrent la fin de l’occupation Japonaise. Les feux d’artifice, le son, les acteurs et les jeux de lumière sont très réalistes.

Lieu du spectacle, le long de la rivière, Kanchanaburi – Thaïlande
Décor spectacle, Kanchanaburi – Thaïlande
Spectacle Sons et Lumières, Kanchanaburi – Thaïlande
Sons et Lumières, Kanchanaburi – Thaïlande

Pour conclure, sachez enfin que la traversée du pont, reconstruit à l’identique, se fait à présent à pied ou avec le petit train touristique.

Le Pont de la Rivière Kwai est rendu célèbre par le livre de Pierre Boulle et surtout par le film de David Lean (1957).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here