Les tombeaux impériaux de la dynastie des Nguyen font partie intégrante de l’ensemble des monuments de la Cité impériale de Hue reconnue par l’Unesco en 1993.
Afin d’apprécier en profondeur ces trésors de l’histoire Vietnamienne, la visite de quelques uns d’entres eux reste donc à faire absolument.
Pour cela, nous partons en scooter en direction du Sud-Ouest, vers le mont Chau Chu, sur les berges de la Rivière des Parfums, à quelques 10 kilomètres de Hué.

On croise de tout sur la route. Depuis bientôt 5 mois en Asie du Sud Est, nous avons pris l’habitude ! Ici, un cyclo-pousse qui transporte un meuble !

Cyclo-pousse Hué – Vietnam
Meuble transporté par cyclo-pousse, Hué – Vietnam

Le mausolée ou tombeau de Khai Dinh

Je crois que c’est celui qui nous avons le plus apprécié. Lieu de repos de l’avant-dernier empereur des Nguyen qui régna de 1916 à 1925, le mausolée, nommé également tombeau est le plus grand exemple de mélange d’architecture orientale et occidentale.
On y retrouve en effet différents styles : Indien, Bouddhiste, Roman, Gothique…

La vue du mausolée Khải Định, Hué – Vietnam

Son aspect extérieur en ciment peut surprendre de part son architecture atypique. L’intérieur, lui, vous étonnera par une opulence de mosaïques et de couleurs vives. Des fresques d’une grande subtilité, en céramique et en verre se retrouvent un peu partout.

L’ensemble du mausolée forme une masse rectangulaire imposante avec ses 127 marches, adossée au mont Chau Chu. Il faut gravir 127 marches pour accéder au mausolée par de hauts escaliers ornés de dragons, les plus grands du Vietnam, et de multiples motifs sculpté.

Les 127 marches du mausolée Khải Định, Hué – Vietnam
Garde d’honneur de douze soldats style mandarins, Mausolée Khải Định, Hué – Vietnam
Mausolée Khải Định, Hué – Vietnam
La cour de la deuxième terrasse du mausolée Khải Định, Hué – Vietnam
Temple de Thien Dinh, endroit le plus élevé du mausolée Khải Định, Hué – Vietnam
Dragon sculpté, mausolée Khải Định, Hué – Vietnam
Scultpures à l’intéreur du Temple de Thien Dinh, Hué – Vietnam
Colonnes extérieures du Temple de Thien Dinh, Hué – Vietnam

Si Hué reste connue à travers la citadelle, les pagodes, les palais… une balade dans ses alentours révèle aussi de belles surprises.

Village des bâtonnets d’encens de Thuy Xuân

Voilà un village que nous avons découvert au hasard de notre retour sur Hué. Les locaux perpétuent les traditions séculaires dans des villages de métiers disséminés près de la rivière des Parfums. Il existe 7 villages d’artisanat par ici.
Beaucoup de familles travaillent à cette activité inhérente aux rites traditionnels importants au Vietnam, comme les cérémonies Bouddhistes et le culte des ancêtres. D’un atelier à l’autre, des bouquets de fleurs de toute couleur joliment disposés dans les cours et sur la place du village vous frappent les yeux dès l’arrivée. L’occasion d’apprendre un peu des techniques traditionnelles et de faire de belles photos d’un héritage vigoureusement gardé.

Une journée de travail normale commence à 5 heures du matin par le façonnage des baguettes. Plusieurs opérations suivent : fendre le bambou, mélange des aromates, façonnage… Après avoir eu dans leurs mains la poudre, les artisans vont faire le cœur. Ils  fendent le bambou et on fait de petits tronçons. L’étape la plus importante reste le séchage au soleil pendant plusieurs jours.

Bâtonnets d’encens sur la place du village, Thuy Xuân – Vietnam
Séchage de l’encens sur la place du village, Thuy Xuân – Vietnam
Bâtonnets d’encens de toutes les couleurs, Thuy Xuân – Vietnam
Boutique d’encens, Thuy Xuân – Vietnam

Après cette belle journée d’exploration autour de Hué, nous rentrons à notre hôtel.

Pour conclure cette étape sur Hué, nous dirons qu’elle était très riche en découvertes et nous vous conseillons de rester facilement 2, voire 3 jours sur cette belle étape historique au Vietnam.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here