L’histoire de Battambang

Dernière journée à Battambang avant de relier une future étape au Cambodge.
Notre scooter nous mène aux abords de la rivière Sangker pour découvrir des temples Bouddhiques bien conservés. Au hasard des ruelles, il y en a un peu partout. On remarque qu’ils sont relativement épargnés par le conflit avec les Khmers Rouges.

Battambang – Cambodge
Battambang – Cambodge
Temple Bouddhiste, Battambang – Cambodge

L’histoire de cette ville est en effet relié à la guerre…Battambang a été particulièrement touchée par la guerre civile avec les Khmers Rouges de Pol Pot. De 1979 jusqu’en 1990, après la chute du régime Khmer, elle était donc aux premières loges de la guerre civile. On y assistait ainsi à un génocide et à la destruction de la plupart des usines de la région. On pense à cet instant à l’horreur de cette période qu’ont traversé des millions de Cambodgiens…

Statuettes Battambang – Cambodge
Dragon Battambang – Cambodge
Très beau Bouddha assis, Battambang – Cambodge
Bouddha, Battambang – Cambodge
Battambang – Cambodge

La difficile renaissance d’un pays

Aujourd’hui, la nouvelle génération a quelque part « hérité » de la reconstruction, de la renaissance du pays, sans avoir vécu les atrocités de la guerre. Des jeunes qui savent néanmoins ce qu’ont enduré leurs parents et grands-parents… Le régime des Khmers Rouges a conduit à la mort près de 2 millions de personnes entre 1975 et 1979…
40 ans après la fin d’un des pires génocide du 20ème siècle, le Cambodge semble en pleine transformation.
Ce que l’on remarque, c’est que, depuis le début de notre voyage au long cours, c’est le pays le plus pauvre que nous traversons. On observe clairement encore beaucoup de pauvreté et d’inégalité dans les rues.

Marchand ambulant de noix de coco, Battambang – Cambodge
Femme portant de la nourriture, Battambang -Cambodge
Tracteur local ! Battambang – Cambodge

Une reconstruction trop rapide ?

Certains économistes se veulent « rassurants » en expliquant que le pays connaît une croissance économique soutenue depuis 2012. D’autres pensent que cette reconstruction dans l’urgence s’est faite trop brutalement. Le Cambodge a plongé trop rapidement dans une société de consommation et un capitalisme bien plus fort qu’en Thaïlande ou au Vietnam.

Le Cambodge d’aujourd’hui semble un pays sans racine, un peu « désorienté ». Le régime des Khmers Rouges a tout détruit, toutes les strates intellectuelles et artistiques. Difficile pour un peuple de se construire sur une amnésie aussi collective, ainsi coupée de son histoire…On leur souhaite de relever ce défi de taille…

Entrée d’un temple, Battambang – Cambodge

Pour conclure, cette étape à Battambang nous aura permis de découvrir à la fois l’histoire et l’authentique vie rurale Cambodgienne. Ici, on a croisé des artisans qui forgent encore à mains nues pics, pelles et fourches…Un mélange de simplicité, de convivialité, donne à cette ville un charme vraiment unique.
Demain, d’autres aventures nous attendent un peu plus au Sud du pays…

Jeunes Cambodgiens, Battambang – Cambodge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here