Les saveurs Balinaises

Nous continuons donc notre tour culinaire en Asie du Sud Est. Après le Vietnam et la Thaïlande, nous partons en Indonésie afin de découvrir la cuisine Balinaise.
Ici, à Bali, très souvent, la mère de famille cuisine le matin et, au final, chacun mange quand il en a envie.
Comme partout en Asie, je vous conseille de prendre les repas en immersion dans la street-food locale. En effet, cela reste toujours l’endroit idéal afin de découvrir une multitude de saveurs.
Sinon, bien entendu, les marchés locaux regorgent également de bons petits plats. On trouve également son bonheur dans les petits Warungs : restaurants typiques tenus par des familles servant une cuisine traditionnelle. 
Le riz constitue la base alimentaire des Indonésiens. Nous avons ainsi été étonnées de la variété et de la finesse de la cuisine à Bali.
Ce fut, en effet, un vrai voyage exotique coloré pour nos papilles gourmandes.

Fish Market Jimbaran, Bali – Indonésie
Marché au poissons de Jimbaran, Bali – Indonésie
Petit déjeuner avec le délicieux Pan Cake Bananes et les fruits, Munduk, Bali – Indonésie

Le Babi Guling

Beaucoup de restaurants locaux à Bali affichent des pancartes indiquant « Babi guling ». Cela signifie cochon de lait à la broche ; il faut en moyenne 4 heures de cuisson pour un résultat parfait. La viande reste ainsi tendre et savoureuse. Cette spécialité est typique à l’Ile des Dieux, car le reste de l’Indonésie reste, en effet, un pays musulman.
Le cochon est ici farci de piments, d’ail et de gingembre et arrosé de jus de coco. On cuisine toutes les parties du cochon. La peau est bien grillée et toute croquante. On trouve les satés (en fait des brochettes) de cochon, du boudin et des morceaux de cochon sous différentes formes et parfois même de la soupe.

Le riz accompagne le tout. Sachez que les Balinais déguste ce plat pour les grandes occasions, notamment lors des cérémonies. Un des meilleurs petits restaurants locaux servant ce plat se trouve à Ubud : le très connu warung de Ibu Oka, juste en face le Palais Royal. Le Babi Guling reste véritablement notre plat préféré !

Restaurant Ibu Oka à Ubud, Bali – Indonésie
Babi guling à Ubud, Bali – Indonésie

Le Bebek Betutu

C’est un plat local rare à trouver mais vraiment délicieux à découvrir. D’ailleurs, pour déguster ce plat, il faut souvent le commander à l’avance. Les Balinais le considère ainsi comme un plat de fête, réservé aux banquets et aux cérémonies du temple.
Cuit à l’étouffée, voilà le canard farci d’épices et de condiments. Il se prépare avec un mélange d’épices réduit en pâte, qui sert en fait à farcir et à envelopper le canard.
Il y a plusieurs étapes de cuisson pour préparer ce plat.
On enveloppe d’abord le canard dans une feuille séchée de bananier. Il sera ensuite déposé sur un tapis d’écorces de cocotier réduites en braise.
Pour terminer, le canard va, au final, être recouvert d’écorces et de son de riz. On enflamme le tout et on laisse cuire ainsi pendant 12h. Le résultat donne une viande délicieusement parfumée et extrêmement moelleuse.

Le Bebek Betutu, spécialité Baliansie – Indonésie

Le Satay

Ces petites brochettes de viande cuites à la braise restent un des plats les plus connus en Indonésie. On en retrouve absolument partout.
Ce sont tout simplement de délicieuses brochettes de poulet cuites au barbecue. Elles sont servies avec une sauce onctueuse cacahuètes à tomber… Si vous aimez le sucré-salé, ce plat est parfait pour vous.
Ces brochettes sont marinées et caramélisées, accompagnées avec du riz blanc et des chips à la crevette (krupuk).
Il existe, en fait, différents « saté »: ayam (poulet), saté ikan (poisson), saté daging ou saté lilit plus épicé (boeuf), et saté babi (porc).
Qu’importe le choix, ces brochettes ont un goût exceptionnel.
La sauce satay reste ainsi très populaire en Indonésie pour assaisonner toutes les grillades.

Satay Ayam, Ubud, Bali – Indonésie

Le Bakso

Voilà donc une surprenante soupe épicée avec des boulettes de viande. Nous l’avons découverte au hasard d’une rue, au bord de la plage a Canggu. C’est un plat traditionnel très populaire à Bali que l’on trouve à tous les coins de rue dans les restaurants ambulants, les « kaki lima ». Pour indiquer leur présence, les vendeurs possèdent leur propre signal sonore. En général, ils tapent tout simplement avec une cuillère sur une assiette en criant  » Baksooo ! ». Ici, ces échoppes ambulantes font totalement partie du décor. On en croise dans chaque rue et chacune propose un plat différent.

Revenons au Backso. Cette soupe est composée de boulettes (poulet, bœuf ou poisson), de nouilles, de riz, légumes et de tofu. Un bouillon très parfumé vient recouvrir le tout… Il est possible de choisir différentes sauces : sauce piquante, sauce tomate ou soja sucré.

Vendeur ambulant de Bakso à Canggu, Bali – Indonésie
Soupe Bakso , Canggu, Bali – Indonésie

Le Nasi Goreng

C’est LE plat national, le plat phare, l’incontournable de la cuisine Indonésienne. C’est un peu notre traditionnel « steack-frites » à nous ! Il est composé de riz frit, de légumes, de poulet, œuf, de crevettes, de pâte de crevettes, sauce soja, d’ail et d’oignons.
Ce plat est, de plus, très économique (entre 1€ et 2€). On le retrouve bien entendu présent dans tous les « Warung », nom donné aux petits restaurants indonésiens.

Il existe plusieurs variétés de ce plat, souvent accompagné d’une portion « d’acar », salade craquante carotte concombre et échalotes.le Nasi goreng sayur : végétarien aux légumes (choux blanc, et oignon bottes), Nasi goreng telur : avec oeuf sur plat, Nasi goreng ayam : avec morceaux de poulet, Nasi goreng special : complet avec poulet et oeuf.

Nasi Goreng, Ubud, Bali – Indonésie

Sachez que l’on trouve un autre plat presque identique : le Mie Goreng. Ce sont presque les mêmes ingrédients que le Nasi Goreng. La seule différence majeure ? Il faut simplement remplacer le riz par des nouilles de blé.

Le Mi Goreng, Ubud, Bali – Indonésie

Voilà donc un résumé des 5 plats que nous avons préféré sur l’Ile des Dieux. Pour résumer, la cuisine Balinaise est vraiment succulente. On en a ainsi fait la joyeuse expérience durant ce voyage. Certes moins connues que d’autres cuisines en Asie, elle a pourtant beaucoup à offrir.

Ubud Market, Bali – Indonésie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here