Voyage culinaire au Vietnam

Après notre périple de 6 mois en Asie du Sud Est dont 2 mois au Vietnam, parlons de la cuisine Asiatique.
Aujourd’hui, je vous invite donc à découvrir celle du Vietnam. En avant pour un voyage sensoriel.
Cette cuisine Vietnamienne est savoureuse, incroyablement riche, variée, goûteuse et aromatique. Le long des trottoirs, vous trouverez ainsi des petits restaurants fixes ou provisoires proposant un tas de plats divers et variés. La street-food Vietnamienne nous a séduit.

Vendeuse ambulante, cuisine de rue, Saïgon – Vietnam

Difficile d’en apprécier toute l’étendue. Il faudrait, sans doute, plusieurs voyages pour pouvoir découvrir l’étendue de ce patrimoine culinaire.

Suite à nos 11 étapes dans ce magnifique pays, nous avons donc particulièrement apprécié 5 plats populaires du pays.
Du Sud au Nord du Vietnam, voici donc nos coups de cœur gourmands.

Marché typique à Hoi An – Vietnam

Le Ban Xeo

A notre arrivée au Sud Vietnam, c’est un des premiers plats que nous avons goûté dans le Delta du Mékong, à Can Tho. Voilà donc une délicieuse crêpe faite à base de farine de riz et de curcuma. Elle est garnie avec de la viande de porc (ou poulet) en tranche ou hachée, de crevettes, des graines et des germes de soja. Cette crêpe se déguste pliée en deux, avec des feuilles de salade et des herbes aromatiques. On trempe ensuite chaque bouchée dans une sauce citronnée à base de « nuoc mam », célèbre sauce de poisson Vietnamienne. Sachez que l’on trouve également cette spécialité gastronomique à Hué, au centre du pays.

Le Cao Lau

C’est un plat typique de la ville de Hoi An, située au Centre du Vietnam. Ce plat traditionnel existe depuis plusieurs siècles.
Il est né de l’influence culinaire des différentes communautés ayant vécu à Hoi An (Français, Chinois, Japonais… ). Il reflète donc le mixage des cultures de la ville. Le Cao Lau se compose de pâtes jaunes, crevettes, viande maigre de porc rissolée, quelques herbes aromatiques, galettes de riz accompagnées d’une sauce aigre-douce qui arrose le tout.
Allez, une petite adresse à Hoi An ? Dégustez ce plat chez Miss Ly, un vrai régal.

Cao Lau chez Miss Ly, Hoi An – Vietnam

Le Nem Lui

C’est à Hué que nous l’avons dégusté.
Il s’agit de rouleaux de printemps grillés. Des brochettes de porc en forme de nems sont enrobées sur des tiges de citronnelle et grillées au charbon de bois. Ainsi parfumées, elles se servent avec des herbes aromatiques, des tranches de carambole, d’ananas et de bananes. Il faut enrouler le tout par une feuille de riz et tremper dans la sauce « nuoc leo ». On trouve une dizaine d’épices dans cette sauce. Pour préparer vous-même, vous aurez besoin : d’huile, foie de porc, tapioca, sucre, saumure, cannelle, badiane et jus de coco.

Le Ph

C’est LE plat national traditionnel Vietnamien, le Ph (on doit prononcer « feu »). Voilà donc une soupe que l’on retrouve à chaque coin de rue à Hanoi particulièrement, mais aussi partout dans le pays.
Véritable classique de la cuisine Vietnamienne, certains restaurants proposent uniquement ce plat.
Il se compose d’un bouillon aromatisé avec des épices et des herbes. On y ajoute ensuite des pâtes de riz, des lamelles de bœuf (ou poulet) de pousses de soja, feuilles de basilic thaï, coriandre et ciboulette asiatique.
Au restaurant, pour accompagner le Ph, on trouve sur la table, lamelles de piment frais, bouteilles de sauce piment, ail trempé dans du vinaigre et du citron vert frais. Chaque personne pourra ainsi en ajoutera suivant ses goûts.

Le Pho à Hanoi – Vietnam

Le Bún Chả 

Une spécialité du Nord Vietnam, précisément à Hanoi, à ne surtout pas manquer.
Plat typique composé de vermicelles de riz au porc grillé baignant dans une sauce à base de « nuoc mam » et de morceaux de papaye verte. Des herbe fraîches, de la salade et parfois des nems accompagnent le tout.
Un véritable délice que je vous conseille de goûter absolument si vous visitez la capitale du Vietnam. D’ailleurs, si, dans la rue, vous apercevez une dame devant un barbecue avec des grandes plaques de lamelles de porc, elle est certainement en train de préparer un bon « bún chả »…

Le Bún Chả, Hanoï – Vietnam

Pour résumer, ces 5 plats que nous avons particulièrement appréciés sont une liste non-exhaustive de la cuisine Vietnamienne. Nous avons vécu un très beau voyage culinaire au Vietnam. Certains de ces plats vous ont, peut-être, mis l’eau à la bouche…
Profitez donc de votre futur voyage dans ce beau pays pour prendre un cours de cuisine. Vous découvrirez ainsi l’extraordinaire richesse de la cuisine Vietnamienne.

Marché typique au Vietnam

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here