L’ île aux éléphants

Après plusieurs mois de voyage en Asie du Sud Est, l’occasion de prendre quelques jours de farniente nous fera le plus grand bien…
Dans moins de 15 jours, nous serons en effet de retour en France après 6 mois d’aventures extraordinaires. Il est temps de faire le stock de soleil avant de retrouver des températures plus basses… !
On continue donc le voyage avec notre avant-dernière étape : l’île de Koh Chang, qui signifie « l’île aux éléphants », car sa forme évoque celle du pachyderme. 

Ko Chang, île aux éléphants – Thaïlande


Elle se situe en dessous de Bangkok (300 kilomètres), c’est ainsi l’une des plus proches de la capitale Thaïlandaise. Elle se trouve exactement au Nord Est du Golfe du Siam, dans la province de Trat, près de la frontière du Cambodge.

Comme à notre habitude depuis le début de ce voyage au long cours, nous louerons donc un scooter pour explorer toute l’île. De cette façon, nous garderons ainsi une grande liberté de déplacement. Il existe sur Ko Chang, une route principale qui va ainsi nous permettre de faire le tour de l’île.

Farniente à Ko Chang – Thaïlande
Plage Ko Chang – Thaïlande

Comment arriver sur Koh Chang ?

Nous arrivions d’Hanoï, notre précédente étape au Vietnam.
Depuis l’aéroport de Bangkok, la solution que nous avons prise était le forfait mini-van – bateau. 
La formule choisie étant exactement le mini-van et ensuite, la traversée en bateau et mini-van jusqu’à notre guest-house..
Le van vous emmène donc jusqu’au terminal du ferry. Il vous faudra compter environ 4 heures de trajet depuis Bangkok.
Enfin, le ferry vous emmène jusqu’à l’île de Koh Chang. Arrivée à destination, un autre mini-van nous a attendu pour nous déposer devant notre hôtel. Sinon, sachez qu’il y a de nombreux songtheow (taxi collectif typique) qui vous attendent au débarcadère pour vous emmener jusqu’à votre hôtel.

Ferry pour arriver sur Ko Chang – Thaïlande

Une île tranquille du Golfe de Thaïlande

Cette île se distingue par un relief important et un vaste parc naturel très soigneusement protégé : le parc national de Mu Ko Chang. C’est, par conséquent, un décor privilégié pour les amoureux de la nature. Il demeure important aux habitants de l’île de préserver ce parc naturel afin de permettre à la vie animale et végétale de proliférer.

Ko Chang – Thaïlande
Sur les hauteurs de l’île de Ko Chang – Thaïlande
Une île bien préservée, Ko Chang – Thaïlande

Ko Chang, il faut le savoir, ne subit pas la même pression touristique que, par exemple, Phuket ou Samui. Son ambiance tranquille a favorisé notre choix de venir la découvrir.
En effet, cette côte Est accueille peu de tourisme, car sa géographie reste compliquée et l’absence de grandes plages lui a ainsi permis d’y échapper. Ko Chang reste donc beaucoup plus « discrète », tout en étant le deuxième plus grande île de Thaïlande.
Il faut savoir que les hôtels se concentrent eux, presque exclusivement, sur la côte ouest de l’île.
En fait, il existe principalement trois zones : White Sands Beach, Klong Prao et Kai Bae Beach. C’est dans cette région que vous découvrirez de belles plages.

Vous l’avez compris, l’une des principales activités sur Koh Chang reste le farniente et le calme.

Plage Ko Chang – Thaïlande
Plage quasi déserte à Ko Chang – Thaïlande
Balade en bord de mer en scooter, Ko Chang – Thaïlande

Pour résumer, aujourd’hui était une journée « off »…Nous avons un peu repéré les alentours. Demain matin, nous partons à la découverte de l’île avec notre scooter et nous mettrons le cap à l’Est de Ko Chang, dans la partie de l’île la plus sauvage et la moins fréquentée.

Piscine de l’hôtel à Ko Chang – Thaïlande

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here