Bilan après 1 mois en France

Voilà donc 1 mois que nous sommes rentrées en France.
Après 6 mois de voyage en Asie du Sud Est, une vie de nomade et surtout, une sensation de liberté absolue, on a du mal.
Prétendre l’inverse serait en effet, un pur mensonge.
Nous avions pris conscience, juste avant la fin du voyage, de la difficulté du retour. Le voyage au long cours a de bons et de moins bons côtés …
Nous aurions dû y penser avant pour, peut-être, « atténuer le choc ».
Je crois que nous n’en n’avions finalement pas véritablement mesuré l’ampleur.
Partir 6 mois sur un autre continent, ce n’est pas comme « partir en vacances », quelques semaines.
Nous nous sommes complétement imprégnées des pays visités. Les us et coutumes de chacun nous sont ainsi devenus familiers.
Nous avons surtout apprécié et adhéré à cette philosophie de vie.

Vendeuse ambulante de fleurs, Hanoï – Vietnam
L’omniprésence du scooter en Asie. Ici à Penang Island – Malaisie

Réadaptation au monde Occidental

Je pense surtout que la « bienveillance Asiatique » a fait beaucoup écho en nous. Ce positivisme à toute épreuve commence déjà à nous manquer. Ici, en France, on se sent ainsi, hélas, aux antipodes de cet état d’esprit.
On va jusqu’à se demander si nous allons arriver à nous ré-adapter à notre propre pays …
Certains voyageurs expliquent qu’on ne revient jamais d’un voyage au long cours… Le retour chez soi semble donc une aventure à part entière.
Après la joie de retrouver la famille et les amis, le soufflet est retombé aussi sec.
Les traces invisibles des souvenirs refait souvent surface et l’aventure nous revient en pleine face.
Il va falloir pourtant se « remettre dans le bain » de notre « ancienne vie » ici. On espère bien entendu que cela ne sera quand même pas trop long. C’est, en effet, parfois pénible de se sentir en « décalage » permanent avec les autres …

Sourire Balinais sur le marché d’Ubud – Indonésie
Vendeur de beignets dans le train à Kanchanaburi – Thaïlande

Nos réflexions encore quotidiennes

Après cette formidable aventure, voilà aujourd’hui, ce que l’on peut encore ressentir ou faire au quotidien !
– Se doucher avec de l’eau chaude et se rendre compte que c’est vraiment un vrai luxe.
– Il n’y a pas plus de 2 personnes max sur un scooter ici…petits joueurs !
– Ne plus de gamins de moins de 10 ans conduisant un scooter ? C’est bizarre aussi !

Enfants sur scooter à Kampot – Cambodge


– Tu es devenue totalement folle, tu bois de l’eau du robinet !
– Dire encore bonjour en Thaïlandais ou merci en Vietnamien
– Ne plus compter plus les distances en temps de transport, mais en kilomètres…En effet, tu te souviens alors des 10 heures de bus en Asie pour faire 400 kilomètres dans le Nord de la Thaïlande !
– Tu es devenu une pro de la négociation, au point que ça te démange de vouloir faire baisser les prix partout, maintenant que tu es rentrée chez toi !
– Aller souvent dans les Apéros Voyages pour échanger des infos. On a l’impression que c’est le seul endroit où l’on se sent bien …
– Aux toilettes, tu n’as plus besoin de réfléchir si le papier doit finir dans la cuvette ou dans la poubelle à côté. Tiens d’ailleurs, il y a du papier ! En fait, plus besoin d’utiliser les chasses d’eau à seau ou les douchettes !

WC sommaire sur un bateau au Vietnam !
Mais WC avec vue sur mer !!!

D’autres exemples ?


– Tu es complétement scotché par le débit internet ici ! Waouw!
– Tu es toujours étonné par la tronche que tirent les gens ici…
C’est la guerre où quoi ?!
– Tu as déjà pensé “ah il fait encore frais aujourd’hui” quand le thermomètre passe miraculeusement au-dessus de la barre des 25 degrés…
– Tu commandes un « Mango Juice » ou un « Lemon Juice » au bar et le serveur te regarde un peu bizarrement.

Mango Juice à gauche et Lemon Juice à droite, Ko Chang – Thaïlande


– L’envie de partir (même si ce n’est pas au bout du monde !) et de sortir des habitudes reste toujours très présente.
– L’eau de ton bain te paraît plus froide que l’eau de la mer là-bas !
– Ton sac de voyage sert à tout déplacement, même pour 48h…
– Ici, pas de boutique qui fait à la fois restaurant, agence de voyage, salon de massage, laverie et vendeur de souvenirs…
– Les casques de moto ne sont pas des casques de VTT !!!

Casques scooter à Ayutthaya – Thaïlande


– Comment ça, ici, tu payes un sandwich 5 euros…Non ?!

Retrouver nos marques

Bref, vous l’aurez compris, l’Asie manque tout le temps, c’est indéniable.
On a entrepris d’éditer des albums photos des pays visités. Cela nous occupera un moment. Il y a en effet des milliers de photos à trier.
Pour l’instant, le souvenir de nos 6 mois d’Aventure arrive encore à nous faire avancer. On verra bien ce que nous réserve la suite…
Alors on essaye de garder cette philosophie très ancrée en Asie et surtout LE SOURIRE, car, chaque problème à une solution…Et, s’il y a une solution, c’est qu’il n’y a pas de problème !

Pour conclure, quitter un monde en perpétuel mouvement pour retrouver une vie plus statique reste compliqué …
En voyage, au contraire, rien n’est limité. Ici, parfois, on se sent comme coupé du monde… Nous connaissons donc notre prochaine aventure : se réadapter à la vie en France !
En attendant, bien sûr, de pouvoir repartir un jour prochain …

Qui a l’habitude de voyager sait qu’il arrive toujours un moment où il faut partir.” Paulo Coelho

Atterrissage sur Singapour
La baie d’Ha Long – Vietnam

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here